Comment faire dormir bébé dans son lit ?

La qualité du sommeil du bébé laisse à désirer au début. Durant les six premiers mois, il est fréquent de voir un enfant qui n’aura pas le sommeil requis. C’est d’ailleurs une problématique importante à ne pas négliger : il faut faire en sortes qu’il trouve son rythme de sommeil rapidement et qu’il dorme bien comme il faut. Le tout se déroulera dans sa chambre.

Nous allons vous partager quelques conseils et astuces pour arriver à faire dormir votre enfant dans sa chambre. Il est recommandé de les connaître en amont pour adopter le bon comportement lorsque la situation se produit.

Son lieu de couchage, sa chambre

Le bébé doit avoir son propre univers. Dès le retour de la maternité, celui-ci doit dormir dans sa chambre. Il n’est pas question qu’il dorme dans la chambre des parents, ce n’est pas lui rendre service.

Il est préférable de ne pas le faire dormir dans la même pièce que son frère ou sa soeur. En effet, chacun doit avoir son propre espace qui lui convient. Quand il est bébé, il est possible de partager sa chambre avec un autre membre de la fratrie, mais cette situation ne doit pas durer.

Le bébé peut pleurer la nuit, soit parce qu’il a faim, soit parce qu’il réclame la présence de sa maman, soit pour une toute autre raison. C’est pourquoi, bien que cela soit contraignant pour la maman, il faut préparer un petit espace dans la chambre du bébé pour que la maman puisse l’allaiter et rester avec lui quelques minutes, le temps qu’il s’endorme. Il va sentir la présence de sa maman et être rassuré.

Vous pourrez, si jamais les pleurs perdurent, installer un berceau dans votre chambre si c’est nécessaire…

A lire aussi : Comment décaler le sommeil de son bébé ?

Une chambre correctement chauffée… mais qu’est-ce que la bonne température ?

La chambre du bébé doit être à la bonne température. Il faut savoir que la majorité des français chauffent trop leurs maisons. Normalement, il n’est pas conseillé de dépasser les 18°C dans la chambre du bébé.

Le corps du nourrisson n’est pas suffisamment développé et ne pourra pas réguler correctement la température de son corps. Il faut éviter de surchauffer la chambre, sous peine d’avoir un bébé qui fait de l’hyperthermie.

Trop de peluches tuent la peluche

Le bébé n’a pas besoin d’avoir 150 peluches dans son lit. C’est l’occasion de l’occuper et de l’empêcher de dormir. Il est préférable de lui donner une peluche, une seule, avec laquelle il se sent en sécurité et bien dans sa peau et son corps.

L’emplacement de la peluche doit être bien réfléchi. On la positionne près du bébé sans pour autant la coller au visage pour ne pas qu’il s’étouffe. Par ailleurs, on veille à ne pas lui prendre une peluche trop grosse.

A lire aussi : Comment dormir avec une tendinite à l’épaule ?

Un lit confortable et adapté pour votre bébé

Avant l’arrivée du bébé, il faudra prendre le temps qui s’impose pour choisir un lit de qualité. Plusieurs modèles existent. Il faut se renseigner sur les différences et trouver un lit qui soit confortable et qui permette au bébé de bien dormir.

Outre le sommier du lit, il faut également se renseigner sur les matelas. Un matelas ferme est indispensable pour permettre à l’enfant de bien dormir et de favoriser le développement de son corps.

Rassurer les parents avec un appareil adapté

La technologie a de beaux jours devant elle. Parmi ses inventions, on retrouve l’écoute-bébé. C’est un appareil adapté qui permet d’écouter le bébé quand vous n’êtes pas dans la chambre. C’est l’occasion de rassurer les parents qui angoissent de ne pas entendre, surtout quand il y a du bruit, ou que la maison est conçue sur un ou plusieurs étages.

Dès que le bébé va pleurer, vous l’entendrez dans cet appareil, ce qui permettra de savoir s’il pleure de faim ou s’il pleure pour… pleurer.

Il ne faut pas accourir vers la chambre du bébé dès les premiers pleurs de celui-ci. Il est important d’être vigilant et de rester à l’écoute. Quand les pleurs durent, c’est qu’il est réveillé. Parfois, un bébé pleure puis se rendort…

La position du bébé

Le bébé ne dormira jamais sur le ventre ou sur le côté. Il faut le coucher sur le dos, c’est important pour lutter contre la mort subite du nourrisson. En effet, en se couchant sur le ventre, il peut avoir du mal à respirer et mourir. Le visage doit être totalement dégagé.

Vérifiez bien la position du bébé quand il dort, en toute délicatesse, pour être sûr que tout va bien.

La veilleuse : est-ce indispensable ?

Les bébés n’ont pas peur du noir. Vous pourrez le faire dormir dans le noir sans problème ! Les enfants peuvent avoir peur du noir quand ils sont plus âgés, aux alentours de 8, 10 ou 12 mois. C’est un petit traumatisme qui ne concerne pas tous les enfants.

La veilleuse n’est pas utile pour le bébé. Elle l’est pour vous. C’est une solution bien pratique pour éviter de heurter des meubles et de réveiller votre nourrisson qui dort paisiblement. Il est préférable dans ces moments-là d’opter pour une lueur tamisée et douce, afin de ne pas déranger le bébé qui dort et l’habituer à la pénombre.

On évite les draps, les oreillers et les couvertures

Pour permettre à un bébé de bien dormir, on va éviter de trop le couvrir, sous peine qu’il ait chaud ou froid. Il faut lui mettre une grenouillère, un body et une turbulette pour ne pas qu’il attrape froid. En été, une couche et un body peuvent convenir.

Les oreillers sont à bannir, car il peut se retourner dessus et s’étouffer.

En suivant tous ces conseils et toutes ces astuces, vous n’aurez aucune difficulté à faire dormir votre bébé dans sa chambre et il ne vous réveillera pas. Profitez-en pour vous reposer.

A lire aussi: Comment dormir avec une fracture de l’humérus ?

Amelie Lens

Diplômée d'un Master en Journalisme à Lyon. Journaliste maison et décoratrice d'intérieur depuis son enfance, elle est joviale et maniaque du bien-faire. Mais avant tout : adoratrice du la mayonnaise !