Jeanne Berthommier 2 novembre 2022 5 0 0

Étirements : nos conseils pour récupérer au saut du lit après un réveil douloureux

Les étirements au saut du lit sont sans doute la façon la plus simple d’effacer une douleur suite à une mauvaise posture durant la nuit, une petite gêne persistante, un matelas vieillissant, ou simplement une nuit trop courte. Faciles à mettre en place et à appliquer, ils peuvent être suivis par tous les membres de la famille. Ils ne se substituent pas à des solutions contre le mal de dos chronique.

Voici toutes les infos à connaître sur cette routine bien être.

Pourquoi faire des étirements au réveil ?

Si les étirements peuvent être réalisés à tout moment de la journée, le matin reste une option intéressante – encore plus si c’est une routine quotidienne !

En effet, les étirements peuvent être effectués au réveil alors que l’on est encore dans son lit. Ils sont une excellente réponse à une mauvaise position de sommeil ou à un réveil douloureux. Si l’on traverse une période de stress, ou tout simplement si l’on manque de sommeil, la récupération n’est pas tout à fait efficace et les étirements seront un bon moyen de démarrer en forme.

Effectuer une série d’étirements en restant dans le lit permet de transitionner du rythme du repos à celui de l’activité. Bien sûr, ce type d’étirements est encore plus efficace au sol mais l’objectif ici est de dérouiller le corps !

En général, on attend le dernier moment pour se lever et on quitte le lit en catastrophe. Alors que pourtant, nous pouvons disposer de ces quelques minutes rien que pour soi !

Qui est concerné par les étirements au réveil ?

étirement matinal

Les étirements ne sont pas que pour les sportifs ! Et encore moins réservés à l’après- séance de sport. Si faire des étirements avant une séance permet de préparer l’effort, ils sont déjà en soi un exercice, comme en attestent les nombreux mouvements de yoga ou de Pilates qui incluent des gestes d’étirement.

Ces étirements peuvent être réalisés à tout âge. Ils sont à adapter à sa condition physique : les mouvements seront plus ou moins amples ou efficaces d’une personne à l’autre, mais les bénéfices sont incontestables pour tous.

Et n’oubliez pas que plus vous pratiquez, plus, avec le temps, vous gagnerez en souplesse !

L’objectif n’est pas de changer drastiquement ses habitudes mais bien de trouver de 3 à 5 minutes juste pour soi.

Quels sont les bénéfices des étirements matinaux ?

Les bénéfices des étirement du matin sont nombreux :

  • Le renforcement des articulations
  • L’apaisement du stress, l’amélioration de la concentration
  • La correction de la posture naturelle

Quatre séries d’étirements au réveil à connaître

Vous êtes séduits et souhaitez mettre en place une routine d’étirements ? Voici quatre idées de mouvements !

séries étirements au saut du lit

En position allongée

Juste après le réveil, restez allongé ! Calé avec les coudes contre le matelas, assurez-vous que vos omoplates sont collées au matelas. On remonte un genou puis l’autre vers la poitrine. On pivote les jambes ainsi repliées ensemble, de part et d’autre du bassin pour étirer la partie lombaire.

En position assise dans le lit

On passe ensuite à la position assise.

Astuce : pour se lever, on peut replier les genoux vers la poitrine et les attraper pour favoriser un mouvement de bascule vers l’avant ; ce réflexe permet d’éviter de sursolliciter le dos.

Une jambe tendue, l’autre fléchie (la plante du pied touche l’intérieur de l’autre jambe), on vient de pencher en avant le plus loin possible. L’objectif ici est l’étirement des fessiers et ischio-jambiers.

Pour renforcer le mouvement, on peut également fléchir le pied de la jambe tendue.

En position assise au bord du lit les pieds au sol

Troisième étape : on reste assis mais en positionnant les pieds au sol.

Les épaules basses, on garde les coudes parallèles au corps avec une posture droite. Penchez votre tête à gauche puis à droite ; effectuez ensuite de petites rotations dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse pour étirer les cervicales et tous les muscles du cou.

Position debout, dos droit

Dernière étape : c’est l’heure de se lever ! On casse le poignet gauche, on tend le bras vers le ciel et on penche vers le côté droit. Ce mouvement est à répéter sur le côté opposé.

En cassant le poignet, on favorise l’étirement de tout le flanc et on mobilise davantage de muscles.

Avec cette routine rapide, vous commencerez votre journée sur le bon pied. Ce sont même quelques minutes qu’il peut être amusant de partager en famille.

Mais attention : gardez à l’esprit que l’objectif est de s’étirer et non pas de forcer ! Même s’il s’agit de mouvement doux, une blessure est possible. C’est la raison pour laquelle il faut interrompre le mouvement aux premiers signes de douleur.

 

À propos de l'auteur
Jeanne Berthommier

Sujette au mal de dos depuis l’enfance, je sais à quel point une literie adaptée est essentielle pour un sommeil réparateur et sans douleurs. Rédactrice passionnée, je recherche toujours les informations les plus complètes possibles sur un produit pour guider les internautes dans leur choix. En effet, la meilleure literie n’est pas forcément la plus chère mais d’abord celle qui vous convient !