Comment trouver une fuite sur un matelas gonflable ?

Les matelas gonflables ont la fâcheuse tendance à nous lâcher quand on a le plus besoin d’eux si vous ne choisissez pas le bon modèle. Lorsque l’on sait que l’on va en avoir besoin sous peu, mieux vaut prendre les devants et vérifier qu’il ne sente pas le moisi, qu’il ne soit pas sale mais surtout qu’il n’ait pas de fuite. Cette dernière est souvent difficile à trouver, voici quelques astuces.

Le matelas de piscine

On appelle matelas de piscine, tout matelas à gonfler entièrement en plastique, qu’il soit destiné à la plage, posé sur le sable ou sur l’eau. Le sable est composé de petits cristaux de silice aux arêtes saillantes, ils peuvent endommager les boudins. Sur un autre sol, ce sont des petits gravillons qui peuvent l’abîmer. Sur l’eau, le sel ou le chlore peut attaquer les soudures en les fragilisant. Le soleil, les nombreux gonflages, les différences de température peuvent aussi altérer la qualité du matelas. Mais il y a aussi la valve, à force de la manipuler, de tirer dessus pour l’ouvrir, appuyer profondément pour la fermer, elle peut se décoller, se dessouder.

  • Le matelas, ne tient pas l’air

    , il faut rechercher la fuite. La première chose à faire est de le plonger dans l’eau si l’on est au bord de la piscine, c’est le moyen le plus rapide et efficace pour la trouver. Des bulles se forment et remontent à la surface en nombre et en continu, c’est la fuite. Il faut maintenant la situer précisément. Mettre son doigt dessus, et sortir le matelas de l’eau toujours le doigt bouchant la fuite. On essuie l’endroit et un peu plus, et on donne un coup de feutre dessus. Il faut ensuite attendre qu’il sèche complètement, l’essuyer ne suffira pas. Pas besoin de le dégonfler plus.

  • Si la fuite se situe au niveau des soudures de la valve

    , il falloir recoller, à l’aide de la colle spéciale plastique, bouée, piscine gonflable. Mais on peut renforcer le collage en recyclant un ancien matelas pneumatique. On découpe largement la valve du vieux matelas, et on nettoie bien le tour du tube. Avec un papier émeri grains très fins, on ponce un peu l’intérieur du plastique. On coupe au cutter le tour de la valve pour obtenir un œillet. On ponce ensuite le tour de la valve du matelas à réparer. On essuie avec un chiffon sec, puis on encolle les 2 parties à superposer. On glisse l’œillet sur la valve à réparer, on positionne, on appuie un peu, et on laisse sécher.

  • Si la fuite vient d’un boudin

    , poncez la partie à réparer, essuyer, et collez une rustine spéciale piscine, ou celle qui devait être dans l’emballage du matelas quand vous l’avez acheté. Elle est autocollante. Si jamais, vous pouvez utiliser une rustine à vélo.

  • La fuite est située au niveau d’une soudure.

    Si c’est une soudure centrale, il va falloir agir sur les deux faces, le mieux étant encore une fois d’utiliser un vieux matelas pour le recycler en kit de réparation. On utilise 2 longueur de réparation de soudures du vieux matelas, avec un peu de plastique des boudins, 2 carrés de 10 cm de côté sont parfais. On les prépare en les ponçant avec le papier émeri aux grains extra-fins, sans oublier le matelas lui-même. Il suffit ensuite de coller soudures sur soudures sur le dessous et le dessus du matelas. La réparation est parfaite et le matelas bien renforcé.

Les matelas d’appoint ou de camping

S’ils sont recouverts de flocage, on ne peut pas les immerger. Il faut utiliser d’autres astuces pour trouver la fuite.
A savoir qu’un matelas ne tient pas l’air indéfiniment, il s’en échappe naturellement à la longue. Il est nécessaire de le regonfler sur la période d’un mois par exemple.
Un matelas d’appoint ou de camping ayant déjà servi plusieurs fois, ou ayant un certain âge, tout dépend des marques et de leur qualité, peut devenir très poreux et ne plus garder l’air. Il faut alors en changer.

Pour palier à ce problème, dès la première utilisation, on peut l’imperméabiliser avec une bombe, ça aidera à mieux nettoyer les taches, et évitera le vieillissement prématuré des matériaux.

Il y a 3 méthodes infaillibles pour trouver l’endroit de la fuite. Si l’une ne fonctionne pas, on tente la seconde, mais avec les trois, on est sûr de la trouver et de pouvoir la réparer. La méthodologie reste la même pour les 3 tests. On commence par la valve, ensuite on cherche dessous, puis dessus et enfin sur les côtés. La valve étant la plus sollicité, elle est fragilisée. Le dessous est celui en contact avec le sol, un caillou, ou autre intrus peut être à l’origine de l’usure prématuré du matériau et donc d’un petit trou. Dessus ensuite, car c’est là que nous posons des objets qui peuvent traverser le drap et abîmer la texture du matelas. Les côtés enfin, car si la fuite n’est pas trouvée ailleurs, elle ne peut être que là.

  • Sentir l’air

    Ou plutôt ressentir l’air qui s’échappe, sur la main. Pour que ce soit plus évident il faut humidifier régulièrement la peau pendant le test. Au lieu de tremper la main, il vaut mieux juste l’humidifier avec un brumisateur. On passe en premier au niveau de la valve, on en fait le tour consciencieusement. Puis on dresse le matelas sur le pied du lit, contre le mur, et l’on fait la recherche au niveau de la surface en allant de gauche à droite tout en descendant, ou par zones, selon la technique choisie. On continue sur toutes les parties jusqu’à ce que l’on trouve la source de la fuite.

  • La poudre fine

    Le talc, la fécule, le sucre glace, peuvent être utilisés. On verse la poudre choisie en petite quantité dans une passoire à thé au dessus une récipient pour la récupérer. On secoue légèrement la passoire pour ne garder que les trous bouchés par la poudre. On passe devant la valve, et devant toutes les parties comme précédemment. Jusqu’à ce que l’on voit la poudre s’envoler. Elle est tellement volatile qu’au moindre souffle, elle disparaitra. Il faut aller lentement pour bien situer l’emplacement de la fuite. On recommence l’opération ou on avance les lèvres pour ressentir le souffle de l’air.

Ces 2 techniques présentent l’avantage de ne pas mouiller le matelas. Pour que l’une de ces 2 techniques soit encore plus performante demandez à un enfant de s’allonger sur le matelas pour effectuer une pression sur l’air qui s’échappe.

  • Le produit vaisselle et ses bulles

    A n’utiliser que si les deux autres méthodes n’ont pas fonctionné. Utilisez une éponge végétale ou une fleur de douche, plus efficace que les éponges à vaisselle. Mouillez l’ustensile, versez du produit vaisselle dessus et badigeonnez la mousse au fur et à mesure sur les parties du matelas à tester. Essuyez directement la mousse avec un essuie-tout ou un torchon. La mousse changera d’aspect à l’endroit de la fuite. Elle ne fera pas de bulle, car il y a peu d’eau, la mousse s’étirera ou s’envolera.

    Lire aussi : Comment gonfler facilement votre matelas gonflable ?

Comment trouver une fuite sur un matelas gonflable ?
4 (80%) 28 votes