Comment nettoyer un matelas gonflable ?

Il existe trois sortes de matelas gonflables, leur utilité est différente, leur entretien aussi. Voici comment nettoyer ces matelas après utilisation et avant stockage.

Le matelas de piscine

L’eau de la piscine contient des produits antibactériens comme le chlore, l’oxygène actif ou le sel. Il est nécessaire de rincer le matelas avant de le faire sécher, pour que le plastique ne soit pas altéré. S’il n’est pas rincé régulièrement, le matelas est fragilisé et le moindre choc contre la paroi de la piscine ou sur le sol peut causer un trou.

Ce matelas peut être utilisé à la mer, sur le sable ou dans l’eau, s’il n’y a pas de vent. C’est un jeu plaisant pour les petits comme pour les grands. On chahute dessus à plusieurs, on tente de se mettre debout, ou alors, on se repose un moment au rythme des vagues. Sur le sable, une serviette dessus, on est à l’abri des micro-organismes de la plage. Rincez-le dès votre retour, le sel et le sable pourraient l’abîmer.

A la fin de la saison, lavez le matelas à grande eau avec une éponge et un produit multi usage. On le rince bien, une fois sec on peut le plier en le roulant et le protéger avec une bâche ou une couverture ou encore sous vide.

Le matelas d’appoint

S’il est utilisé régulièrement, une fois par mois par exemple, il est inutile de le plier, mais on peut le dégonfler. L’air à l’intérieur pourrait rancir et donner une mauvaise odeur au matelas. On ne doit pas le laisser à la poussière, il est généralement recouvert d’une sorte de velours pour le confort du dormeur et cette matière est assez difficile à garder nette.

Avant de le réutiliser, il faut le nettoyer. Pour enlever la poussière et les cheveux, une brosse collante est idéale. Mais s’il y en a beaucoup, le rouleau complet risque d’y passer, on va donc commencer le nettoyage avec un gant de toilette humide. On caresse juste dans un sens, on remarque très vite dans lequel c’est le plus efficace. Ensuite il faut laisser sécher avant de passer le rouleau collant.
Il ne faut surtout pas utiliser de brosse à habit, premièrement, les poils sont trop rigides, et le brossage fait chauffer le plastique, ça le fragilise et on peut alors, le percer avec la brosse.

S’il y a des taches de gras, de sang, d’herbe, d’urine ou de transpiration, il y a des astuces pour retrouver un matelas propre et qui sent bon.
Les traditionnels produits de grand-mères vont être d’un grand secours.
Trempez un chiffon dans du bicarbonate légèrement mouillé. Frottez doucement les taches, laissez agir. Une fois sec, frottez avec un chiffon propre pour enlever la poudre formée. La tache devrait avoir disparu.
S’il faut nettoyer tout le matelas, répartissez la pâte en faisant des petits ronds sur l’ensemble de la surface. Comme précédemment, frottez quand c’est sec puis passez l’aspirateur pour éliminer toute la poudre. En plus de retrouver un aspect neuf, le matelas sent le frais.

La terre de Sommières est très utile pour éliminer les traces de graisse et de transpiration. Il suffit de saupoudrer le matelas et de laisser agir avant d’aspirer. Le temps nécessaire est inscrit sur le produit, mais vous pouvez parfaitement laisser agir un peu plus longtemps pour éliminer les odeurs.

Un mélange d’eau et de térébenthine est une solution pour un nettoyage en surface. Le velours ou flocage retrouvera sa couleur d’origine comme s’il avait été nettoyé à sec. Si le matelas est humide après le nettoyage, il faut rapidement le sécher avec un sèche-cheveux.

Ne lavez pas le matelas recouvert de velours à grande eau et à l’éponge, vous l’abimeriez. Ne pensez pas au nettoyeur-vapeur, c’est une très mauvaise idée, la chaleur ferait fondre le caoutchouc.

Besoin de choisir votre prochain matelas gonflable ? Ce comparatif pour vous aider à choisir.

Le matelas de camping

Il est mis à rude épreuve et il est souvent sale. La tente a beau être propre, le matelas se salit très vite. En une nuit, des bestioles, de l’humidité, la transpiration peuvent venir le souiller.
Comme le matelas d’appoint, celui-ci est souvent recouvert d’un toucher velours que l’on ne peut pas nettoyer à l’eau. On doit réaliser un nettoyage presqu’à sec.

Si l’on bivouaque, on n’a pas le temps de le nettoyer ou de le faire sécher avant de le plier ou le ranger. Le grand nettoyage se fera à la fin des vacances, on peut juste l’empêcher de sentir mauvais en utilisant un spray à bases d’huiles essentielles ou d’hydrolats de lavande, de menthe, de géranium, ce dernier éloignant en plus les moustiques. Il ne faut pas pulvériser directement sur le matelas mais dans l’air au-dessus de celui-ci.

Si l’on est en vacances en camping, selon la durée du séjour, il sera nécessaire de nettoyer le matelas une fois par semaine pour ne pas être incommodé par les odeurs d’humidité et de transpiration. En plus des astuces de nettoyage citées pour le matelas gonflable d’appoint, il y a la solution du soleil.

Au niveau de l’humidité et de la transpiration sur ce genre de matelas, le soleil est d’une grande aide. Il faut profiter d’une bonne matinée pour mettre le matelas à l’air sous les rayons ardents, mais sur un terrain bien sec, comme une table par exemple, ou le toit de la voiture.
Le soleil anéantira les bactéries et sèchera le matelas. Mais en plus, il arrive à éliminer certaines taches. Le grand air apporte un parfum frais à la matière du couchage qui sera bénéfique pour une bonne nuit de sommeil.

Lire aussi : Comment dégonfler un matelas gonflable ? 

Comment nettoyer un matelas gonflable ?
4 (80%) 13 votes