Comment gonfler un matelas selon son utilisation ?

Les matelas gonflables sont bien utiles que ce soit à la piscine, la plage, en lit d’appoint ou en camping. Mais il y a le passage obligé du gonflage pour lequel on laisserait bien passer son tour. Voici comment gonfler un matelas pneumatique.

Matelas de piscine

On le nomme matelas de plage ou de piscine, on l’utilise aussi bien sur l’eau que sur le sable. Selon le vent, à la mer au lac, il ne faut pas le mettre à l’eau, il pourrait s’envoler ou vous emmener au large.

Le matelas comme le bateau pneumatique peut être gonflé à la bouche ou avec un gonfleur à pied. Généralement, quand il s’agit d’un matelas, on le fait avec un gonfleur à pied qui ne prend pas beaucoup de place. Il ne mesure pas plus de la longueur d’un pied sur 7 cm de hauteur quand il est bloqué en position fermée. Il entre facilement dans le sac de plage avec son tuyau. Les nouveaux gonfleurs possèdent 2 trous d’air, l’un pour gonfler, l’autre pour dégonfler, il ne faut pas se tromper au moment d’accrocher le tuyau.

Il y a plusieurs embouts disponibles en plastique ou en métal selon la marque, pour les matelas, les ballons, les vélos.

Selon les matelas, la valve est sécurisée pour ne pas perdre d’air si l’embout du gonfleur s’échappe.

Insérer l’embout prévu à cet effet dans la valve, jusqu’au bout, pour passer la sécurité, sans quoi, vous aurez du mal à gonfler le matelas. N’allez pas trop vite, laissez bien le gonfleur se remplir d’air, en même temps, cet exercice peut être très vite fatigant si vous êtes trop rapide. Arrêter le gonflage quand le matelas est presque dur tout en ayant encore une certaine souplesse. Enlevez l’embout et fermez la valve.

Vous pouvez le gonfler à la bouche. Pour cela, inspirez de l’air par les poumons et le ventre, c’est un bon exercice pour le souffle quand on pratique la natation, l’apnée, le chant, le théâtre ou un instrument genre cuivre. Ne respirez pas complètement à fond et expirez doucement et presqu’à fond en pinçant la valve avec les dents pour ouvrir la sécurité. Réitérez l’opération sans aller trop vite pour ne pas faire d’hyperventilation. Faites une ou deux pauses si nécessaire. Cet exercice est bon pour l’irrigation du cerveau s’il est réalisé correctement. A la fin, l’exercice s’avère un peu plus difficile mais généralement, on y arrive. Attention de ne pas perdre trop d’air au moment de relâcher la valve et la fermer.

Le matelas d’appoint

Avant d’installer le matelas, il faut passer l’aspirateur pour avoir une surface impeccable et éviter de l’abîmer. Les nouveaux matelas d’appoint Intex sont dotés d’un gonfleur électrique intégré. Ouvrez le petit clapet qui se situe au niveau du boitier au pied du matelas, le fil électrique y est rangé. Branchez-le à une rallonge, tournez la prise d’air pour l’ouvrir et appuyer sur le bouton “On”. A la fin du gonflage, fermez la prise d’air, débranchez et rangez le fil. Le moteur fait un peu de bruit, mais comme le gonflage n’est pas très long, ce n’est pas dérangeant. Ce matelas est épais et d’un grand confort, on peut en modifier la capacité d’air selon notre envie, si l’on préfère un couchage un peu plus mou.

Il existe encore des matelas d’appoint beaucoup moins épais et non électrique qui peuvent être assez confortable pour une personne seule. Il est nécessaire d’utiliser un gonfleur à pied ou une pompe à bras. La pompe a l’avantage d’être assez rapide surtout si le matelas n’a pas besoin de beaucoup d’air. Le pompage casse le dos, et il faut faire quelques pauses.

Le matelas de camping

Qu’il soit plus ou moins épais, il faut le gonfler de sorte à ne pas sentir les cailloux et le terrain accidenté sur lequel la tente est posée. Si l’on voyage avec un sac à dos, on va emmener un petit gonfleur ou une petite pompe à pied qui ne prendra pas trop de place dans le sac.

Si l’on est véhiculé on peut se permettre d’emmener une pompe électrique sur secteur ou sur piles. L’avantage n’est pas à démontrer. Arrivés après un long voyage, monter la tente, s’il faut encore gonfler le ou les matelas, on n’est pas près de sortir faire un tour. Il est possible que l’on n’ait pas accès à une prise électrique au niveau de l’emplacement, le fait d’avoir emporté un gonfleur fonctionnant sur piles est parfait. Il y en a qui utilisent des piles C (LR14) et d’autres des D (LR20), il semblerait au vu des avis des consommateurs que celui aux piles D est plus performant. On place l’embout sur la valve et l’on appuie sur “On”. Par contre, il faut tenir l’embout tout au long du gonflage, comme il n’est pas en caoutchouc, il glisse. Cette pompe électrique gonfle très vite le matelas, mais il peut aussi le dégonfler, assez lentement si l’on en croit les témoignages des utilisateurs.

Les matelas de camping Queshua Air Seconds 1 ou 2 places dispose d’une aide au gonflage. En effet une valve disposant de la technologie basée sur l’effet Venturi, il est conseillé d’utiliser la pompe rouge de la marque pour plus d’efficacité. A chaque coup de pompe, l’air alentour est absorbé par le matelas, des sortes d’ailettes ou membranes en caoutchouc souple s’écartent vers l’intérieur de la valve, elles se recollent quand on cesse de pomper. Le gonflage s’effectue à vitesse grand V. Cette valve permet aussi de dégonfler le matelas rapidement.

Comment gonfler un matelas selon son utilisation ?
4.5 (89.57%) 23 votes