Comment dormir après augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est une opération chirurgicale qui existe depuis plusieurs années. Le but de cette intervention est d’obtenir une meilleure poitrine, plus généreuse et plus galbée.

En raison de l’émergence des médias et des réseaux sociaux, nombreuses sont les femmes à nouer des complexes avec les images de mannequins retouchées par des logiciels adaptés. Les icônes de mode adoptent des silhouettes toujours plus minces avec des formes généreuses qui sont régulièrement mises en avant.

Les femmes comme vous et nous en finissent par devenir complexées par leur corps et n’hésitent plus à recourir à la chirurgie esthétique. Cette opération peut avoir des conséquences.

L’histoire des prothèses mammaires

Les prothèses mammaires existent depuis longtemps. Ce sont des accessoires qui sont là pour aider à la poitrine à prendre du volume. Au fil du temps et des années, des évolutions ont eu lieu.

Les premières prothèses mammaires ont vu le jour il y a 50 ans. C’était alors, une révolution. On pouvait augmenter la taille de sa poitrine sans forcément mettre en danger sa santé. Les femmes étaient sceptiques, mais heureuses du résultat.

Aujourd’hui, les prothèses mammaires ont connu des évolutions importantes. On parle alors d’implants mammaires. Ceux-ci sont en gel de silicone, une matière qui a reçu l’aval du Ministère de la Santé pour être utilisé chez les femmes.

Il existe un autre type de prothèse mammaire : le sérum physiologique. C’est un sérum qui s’injecte dans la prothèse mammaire.

Dans les deux cas, il n’y a pas de problème de sécurité, bien au contraire. Tout a été étudié pour que la femme ne subisse aucun effet secondaire. C’est un travail de recherche de longue haleine qui a duré pendant plusieurs années pour en arriver à cette conclusion.

Est-ce que le sein peut se dégonfler ? La réponse est oui… mais cela ne se produit que dans moins de 5% des cas. Les risques de voir une prothèse céder restent relativement rares.

Que se passe-t-il avant la chirurgie mammaire ?

Toutes les femmes ne peuvent pas prétendre à une chirurgie de la poitrine sans réaliser une batterie de tests pour s’assurer qu’il n’y a pas de risque.

Le chirurgien plasticien va effectuer des contrôles de la poitrine (mammographies) pour vérifier l’état de santé de la patiente. C’est une manière d’écarter définitivement le cancer du sein.

L’anesthésiste entre en jeu et réalise un électrocardiogramme et une prise de sang pour s’assurer que l’anesthésie ne provoquera pas d’effets indésirables sur la patiente.

Avant d’aller à l’intervention, vous avez le droit à un délai de 15 jours. Celui-ci vous permet de vous rétracter si nécessaire. Par ailleurs, ce délai est l’occasion de suivre toutes les recommandations fixées par votre médecin. On ne prend aucun médicament contenant de l’aspirine, on évite les traitements en cours, même pour les moyens de contraception oraux, et on arrête de fumer.

L’opération se fait à jeun et les vêtements à porter devront être légers, simples et faciles à enfiler, puis à enlever.

Les médecins sont d’avis à déconseiller une opération de ce type-là à une fille mineure.

Le jour de l’opération

C’est le grand jour et la femme va être sous anesthésie générale. L’opération ne va pas excéder 1 heure.

Le médecin va s’adapter à chaque patient pour réaliser l’incision. Ce n’est pas une opération universelle. Chaque femme est différente. Par exemple, les femmes qui sont minces et qui n’ont pas eu d’enfant peuvent se faire opérer par l’aisselle. Les femmes qui ont une poitrine qui tombe (légèrement ou de manière conséquente) vont préférer une opération sous le sein.

Pour vérifier que tout va bien, le chirurgien va conserver sa patiente pendant 24 heures.

Comment se déroule l’après-opération de l’augmentation mammaire ?

Les chirurgiens préconisent le repos total pendant plusieurs jours. Ils vont suggérer à leurs patientes de porte un soutien-gorge adapté afin de protéger efficacement la poitrine.

Il est normal, pendant les jours qui suivent l’opération, de subir des gênes ou des situations d’inconfort.

Pour aider votre corps à se remettre de cette opération, vous devrez éviter, pendant un mois, diverses activités comme le tabac (l’arrêter définitivement, c’est mieux), le sport, les activités physiques qui impliquent le port de charges lourdes, la conduite sous toutes ses formes (moto, voiture, vélo).

D’autres questions relatives à l’augmentation mammaire

Nous avons dressé une liste de questions courantes posées par les internautes. Découvrez-les avec leurs réponses.

Peut-on faire l’amour après l’intervention ?

Aucune contre-indication n’a été relevée. Cependant, les seins ne doivent pas avoir été sollicités. Il ne faut pas toucher aux seins pendant deux mois, pour laisser la prothèse prendre sa place.

Il est vivement déconseillé de tomber enceinte dans les 6 mois qui suivent l’opération.

Peut-on masser la poitrine après l’opération d’augmentation mammaire ?

Non. Les seins ne doivent pas bouger et doivent rester immobiles. Les cicatrices peuvent éventuellement être massées, mais il faut être vigilant.

Les prothèses mammaires pourront être caressées et massées à partir du deuxième mois après l’opération.

Est-ce que l’augmentation mammaire peut augmenter le risque d’avoir un cancer du sein ?

Non, il n’y a pas de risques. De nombreuses recherches ont été menées pour que cette opération soit la plus sécuritaire possible pour la patiente.

Est-ce que l’intervention fait mal ?

Oui, c’est une opération esthétique douloureuse. Les femmes la supportent bien et les médicaments prescrits par le chirurgien permettent de bien soulager la douleur durant les premiers jours.

Le port de prothèses mammaires, au quotidien, ne fait pas mal… une fois que le délai de 2 mois est passé. Les premiers jours après l’intervention nécessitent du repos et de la tranquillité.

Peut-on dormir sur le ventre, sur le dos ou sur le côté ?

Les deux premiers mois peuvent être compliqués pour la patiente. Il est préférable de dormir sur le dos le temps de la cicatrisation. Pour éviter des douleurs trop importantes liées à des mouvements, vous pourrez placer deux coussins sous vos bras, pour ne pas être tentée de bouger.

Peut-on allaiter après une opération de l’augmentation mammaire ?

Oui, on peut le faire. Le bébé ne risque rien. Il est préférable d’attendre 6 mois après l’opération pour tomber enceinte.

Avoir ses règles au moment de l’opération est-il grave ?

Aucune problématique n’a été décelée. Cependant, préférez en avertir votre chirurgien.

Est-ce remboursé par la sécurité sociale ?

Cette opération de la chirurgie esthétique n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Tout ce qui est esthétique ne sera pas remboursé.

En revanche, s’il s’agit d’une urgence vitale, l’assurance maladie peut prendre en charge votre opération.

Sans cette urgence vitale, vous devrez vous acquitter des frais de l’opération, des frais d’hospitalisation et du prix des prothèses mammaires.

Amelie Lens

Diplômée d'un Master en Journalisme à Lyon. Journaliste maison et décoratrice d'intérieur depuis son enfance, elle est joviale et maniaque du bien-faire. Mais avant tout : adoratrice du la mayonnaise !