Comment choisir son protège matelas ?

Protéger son matelas devient une priorité lorsqu’on souhaite assurer son hygiène et augmenter sa longévité. Le matelas subit en effet de nombreuses agressions (poussière, bactéries, moisissures) externes et peut recevoir directement les différents liquides comme les boissons, l’urine (pour les personnes incontinentes), l’huile des aliments… Il se nettoie pourtant difficilement. La meilleure option est donc d’utiliser un protège-matelas afin de veiller à l’hygiène de la surface de couchage et garantir une longévité à son matelas. Comment trouver le protège-matelas idéal parmi les nombreux modèles qui inondent le marché ?

Choisir le bon type de protège-matelas

Comme vous pourriez le constater dans notre guide d’achat, le protège-matelas se décline en deux types à savoir les modèles à molleton et les modèles imperméables. Les protège-matelas à molleton se caractérisent par leur surface composée d’une seule couche. Cette couche en molleton est faite en coton, en jersey, en éponge ou à partir de fibres plus exotiques comme le bambou. Ils sont donc particulièrement confortables et permettent de protéger le matelas contre la poussière, les acariens, les moisissures et les bactéries. Par contre, ils ne sont pas imperméables et ne peuvent pas donc empêcher que le matelas soit mouillé. Ils vous correspondront donc uniquement si votre matelas n’est pas exposé à des liquides.

Si vous ou votre enfant souffrez d’incontinence ou si vous transpirez beaucoup en dormant, un protège-matelas imperméable sera plus adapté. En effet, il dispose, sous le molleton, d’une couche en PVC ou PU qui protège le matelas contre tous les liquides qui peuvent se déverser dessus. Il s’agit d’un grand avantage qui augmentera considérablement le niveau de vie de votre matelas. Toutefois, il faut savoir que ce type de protège-matelas peut être moins confortable que les modèles en molleton. Ils produisent plus de chaleur et peuvent émettre des bruits lorsque vous bougez à cause de la couche en plastique.

Cliquez ici pour connaître les différences entre un protège-matelas et une alèse.

Les critères importants pour bien choisir

Chaque modèle de protège-matelas présente ses propres caractéristiques. Il est donc important d’évaluer ces caractéristiques pour savoir si un modèle peut vous satisfaire en répondant à vos attentes.

  • La matière : le coton et les différentes fibres rares (bambou, cachemire…) sont à privilégier. Ils offrent un meilleur confort et sont plus hygiéniques. Vous pouvez toutefois vous tourner vers les modèles à molleton en jersey ou en éponge qui sont plus abordables.
  • Le format : vous pouvez choisir entre les modèles à housse intégrale et ceux à bords rabattables. Ces derniers sont plus pratiques, car ils sont faciles à faire et à défaire. Les protège-matelas à housse intégrale apportent en revanche une protection des deux faces du matelas.
  • Les différents traitements : les protège-matelas antiacariens, antibactériens et anti-moisissures sont conseillés surtout si vous présentez des allergies.
  • La largeur du rabat : il faut que la largeur des bords rabattables d’un protège-matelas soit adaptée à celle du matelas sur lequel il sera posé. Dans le cas contraire, il sera difficile de poser le protège-matelas et pourra aussi s’enlever tout seul lorsqu’on dort sur le matelas.
  • Le prix : les prix des protège-matelas oscillent entre 15 € et une centaine d’euros selon la gamme et les matériaux utilisés. Vous trouverez des modèles de toutes les gammes dans la page test & avis de notre site.
Comment choisir son protège matelas ?
4 (80.91%) 22 votes